« Grand prix de la campagne citoyenne 2008 pour « Signatures » d’Amnesty International

Outils et ressources Non Profit

YouTube fait de la place au non-profit

07.08.08 | Comment?

YouTube-non-profit-2007

Après quelques (nombreuses) semaines d’absence, je reprends possession de mon blog pour partager quelques notes sur le désormais incontournable YouTube et plus spécifiquement sur un programme lancé en 2007 à destination des organisations à but non-lucratif.

L’outil, semble plutôt intéressant et offre deux entrées ; une mise en ligne de vidéos un brin améliorée (avec identification de l’auteur comme acteur officiel du secteur non-profit et capacité d’envoi plus élevée) et surtout la création d’une chaîne dédiée sur laquelle les internautes peuvent retrouver l’intégralité des vidéos, s’y abonner et consulter un certain nombre d’informations relatives à l’ONG ou à la fondation. Des avantages de ce programme, on retiendra surtout la mise en avant des vidéos dans la rubrique « Promoted Videos » de la home-page et la possibilité pour les ONG qui le souhaitent de lever des fonds sans engager de frais via le nouveau service Google Checkout associé au programme.

Cette rubrique « Channels > Non-profit » est relativement intéressante puisqu’elle regroupe à peu près une centaine de chaînes, qui à l’exception de quelques unes, ont un réel contenu à diffuser : on y trouve entre autre Greenpeace, Oxfam, The America Cancer Society, 24 hours for Darfur, TheONECampaign (sur laquelle on ne sera pas étonné de voir Barack Obama et Hillary Clinton pas moins de 20 secondes après le lancement de vidéo principale)…

Pour les internautes, l’outil reste avant tout très pratique puisque sans toutefois jouer le rôle d’un agrégateur de contenu vidéo, il permet de centraliser et de consulter très simplement toutes les productions vidéo d’une organisation. Malheureusement, le programme est développé en priorité sur la plate-forme US* et pour l’heure seules les organisations basés aux Etats-Unis peuvent en bénéficier. YouTube envisagerait par ailleurs, de regrouper à terme, l’ensemble du contenu non-profit dans un espace dédié.

La grande majorité des chaines appartient actuellement à des ONG internationales ou ayant une assise nationale. La capacité des organisations à produire de l’information n’étant pas proportionnelle à leur taille, il serait intéressant, de voir si des associations d’intérêt local ou régional ont la volonté de s’approprier cet outil, s’y elles se l’approprient, avec quels objectifs communicationnels et surtout quel bilan.
Dossier en veille…

*www.youtube.com (veillez à vous mettre sur la version US de Youtube pour avoir accès aux chaînes non-profit)
Tags:

Comments are closed.


« Grand prix de la campagne citoyenne 2008 pour « Signatures » d’Amnesty International